Intro  >  

Attention : à l'origine cette page fut écrite en 2002 et même si elle a subi quelques mises à jour depuis, la partie dépannage de MSTS n'est peut être plus tout à fait d'actualité !


 FAQ Train Simulator - Questions / Réponses


 

Avant l'achat et l'installation de Train Simulator

  1. Que peut-on faire avec MSTS ?

MicroSoft Train Simulator est un "moteur" de simulation ferroviaire ouvert comme FlightSimulator est un simulateur de vol ouvert. "Ouvert" veut dire que le logiciel accepte de fonctionner avec des éléments externes qu'on peut lui apporter à condition de respecter un certain nombre de règles et de formats. L'utilisateur peut donc inclure dans le simulateur des itinéraires, des matériels et des objets qui ne sont pas fournis par Microsoft et qu'il peut avoir construit lui-même.

MSTS encourage donc la créativité. Le seul problème est que lorsque l'on achète le logiciel, il n'y a ni la documentation suffisante, ni les outils complets capables de créer les objets. Il n'est proposé que 3 outils génériques dans un état prototype : un créateur d'itinéraires, un créateur de scénarios avec un composeur de rames et un créateur de cabines. Il n'y a pas dans la boîte d'outils pour créer de toutes pièces un matériel ou un objet à placer dans les paysages des itinéraires. Comme pour Flight Simulator il existe des logiciels spécialisés (gratuits ou payants) pour cela et la communauté internationale est très vivante : les sites sur Internet sont innombrables avec des utilitaires et des "add-ons" de qualités diverses mais il vaut mieux avoir une connexion de très bon débit : un matériel roulant fait couramment 1 à 10 Megaoctets et un nouvel itinéraire de 60 à plusieurs centaines de Megaoctets !

  2. Quelle configuration de PC ?

Lors de sa sortie, en 2001, MicroSoft* Train Simulator nécessitait une machine avec Pentium (de II à IV) et au moins 256Mo de mémoire, fonctionnant sous Windows98, ME, 2000 ou XP et disposant d'une carte graphique 3D suffisamment puissante (au moins 128Mo de mémoire de textures). En 2008, tous les PC récents sont capables d'accueillir MSTS avec au moins 1 Go de mémoire ! Le logiciel active les graphiques et le son en utilisant une interface appelée DirectX8 ou X9. Il se trouve que les pilotes (drivers) de certaines cartes graphiques 3D, très puissantes par ailleurs, ont certaines incompatibilités avec DirectX. Dans ce cas, même si le PC est haut de gamme, Train Simulator risque de ne pas bien fonctionner. Le cas se présente bien souvent sur des portables d'il y a un ou deux ans : impossible d'avoir des images normales.

Par ailleurs, pour installer et utiliser le jeu il faut impérativement au moins 3 Gigaoctets de disque dur disponibles.

Certains vous diront que Microsoft Train Simulator datant de 2001 est complètement dépassé et vieilli. Même si les performances graphiques ne sont pas ce que l'on fait de mieux aujourd'hui, compte tenu des "add-ons" disponibles et ceux toujours en cours, MSTS reste un produit vivant qui peut fonctionner avec d'excellentes performances sur la plupart des PC.

*Ce n'est pas Microsoft qui a développé Train Simulator, mais la société anglaise Kuju Entertainment Ltd qui développe aussi des logiciels sur PlayStation.

  3. TrainZ ou RailSimulator/RailWorks, c'est mieux ?

TrainZ était le premier simulateur concurrent de TrainSimulator. Créé par la société australienne Auran, il est sorti début 2002 et est présenté comme "le train miniature virtuel" (Virtual ModelRailroading) et non comme un simulateur de trains réels. Néanmoins ses principes d'ouverture sont comparables à ceux de TrainSimulator. Sans doute a-t-il partiellement profité des faiblesses de TrainSimulator, car il présente une certaine supériorité sur plusieurs aspects :

- l'éditeur de circuit paraît très simple d'emploi et plus stable que l'éditeur d'itinéraires de MSTS,
- si l'on installe sur un circuit plusieurs locomotives, il est possible de prendre en charge le pilotage manuel de chacune comme avec une télécommande multicanal sur un circuit miniature,
- TrainZ semble être capable d'utiliser les interfaces graphiques DirectX ou OpenGL ce qui peut faciliter le fonctionnement avec certaines cartes graphiques et améliorer le rendu (OpenGL),
- TrainZ est fourni, comme MSTS, avec un "plug-in" du logiciel de modélisation Gmax gratuit pour créer des objets et des matériels.

Mais en regardant de plus près, on s'aperçoit qu'il y a des plus et des moins : le paramétrage de la dynamique des locomotives et l'aspect des voies paraissent plus simplistes. Le dévers des voies inexistant sur MSTS n'est pas là non plus ! Il semble que la version française n'a jamais bénéficié des mises à jour intéressantes (comme le SP3). Jusqu'en 2003, la version à acheter était le pack "Ultimate TrainZ Collection" (qui n'existe pas en version française) mais fin 2003, c'est la version TRS2004 et en octobre 2005, c'est TRS2006 qui était disponible sur le site Auran. Les versions se sont succédées d'année en année jusqu'à TRS2012 puis l'actuel TANE (TrainZ new era). Il ne semble pas que cette dernière version apporte des changements notables, sinon de nouveaux bugs dûs à sa réécriture, du moins c'est ce que disent les spécialistes. Il semble difficile de trouver un catalogue à peu près complet des matériels français existants sur TrainZ. Un créateur s'y est mis sous le nom "La France en Train" et propose une collection d'ajouts payants mais, personnellement, je les trouve soignés mais peu fidèles.

RailSimulator devait être un simulateur "ouvert" tout à fait comparable et de "nouvelle génération", c'est à dire prenant en compte toutes les capacités de rendu visuel des cartes graphiques récentes. Développé par la société Kuju (celle de MSTS) et édité par Electronics Arts, grand nom des jeux video, il est sorti en novembre 2007. Son rendu graphique correspondait bien à ce que l'on pouvait en attendre mais pour le reste, tout en étant totalement incompatible avec MSTS, on ne pouvait que constater qu'il n'était pas totalement terminé pour ce qui concernait la construction des scénarios, le comportement du trafic dans l'environnement, etc...

Sous le nom RailWorks, repris par une startup anglaise "railsimulator.com" et distribué sur une société "plate-forme de jeux" (Steam), il a subi depuis juin 2009, nombre d'améliorations mais, même si pas mal de matériels et lignes sont proposés (payants et gratuits), il reste très axé sur les chemins de fer britanniques, américains et allemands (un peu moins). Les nombreux paramètres de rendu graphique ou non, la documentation mal conçue entraînent des difficultés non négligeables pour la construction des modèles. Point positif néanmoins pour ce qui concerne la construction des itinéraires qui, dès le premier contact, semble très bien conçue et réalisée. La construction de matériels nouveaux n'étant pas évidente, les add-on gratuits commencent seulement (en 2015) à se multiplier. Pour ce qui concerne le matériel français, quelques amateurs doués, peu nombreux, proposent des modèles gratuits ainsi que des bâtiments, lignes et caténaires. Pour mieux connaître cet aspect, j'ai ouvert un site parallèle Ajouts à RailSimulator qui essaye de répertorier sites et modèles français.

Fin septembre 2011, une nouvelle mouture RailWorks3 (également intitulée TrainSimulator2012 ce qui peut entraîner une confusion avec les anciens concurrents....) a marqué une étape significative : elle proposait en effet le dévers des voies ainsi que des améliorations dans les effets visuels dont le "relief distant" (qui existe depuis l'origine sur MSTS), la pluie sur le parebrise et des ombres dynamiques enfin correctes. Mais ces améliorations se payent par une complexité de modélisation croissante et nécessitent une configuration de PC graphique assez musclée. Néanmoins, il faut reconnaître que les anciens ajouts RailSimulator sont en général utilisables sur RW.

C'est également à cette époque que le jeu a été distribué sur la plateforme de jeux vidéo Steam. Ce qui est une facilité pour la distribution du point de vue de l'éditeur mais devient une redoutable surveillance des utilisateurs qui sont à la merci d'une décision arbitraire de l'éditeur : ce dernier peut mettre un terme immédiat à l'utilisation de ses anciennes versions et de ses outils de développement... Ceci étant prévu par l'accord de licence Steam.

Enfin chaque année a vu apparaître TS2013, TS2014, TS2015 et TS2016 sans que ces versions ne soient autre chose qu'un changement de nom, sauf à chercher dans le détail quelques ajouts cosmétiques. Une version à nouveau noyau graphique Unreal Engine4 est annoncée pour fin 2016 : on ne sait pas encore quel sera l'impact sur les ajouts existants.

Parmi tous les jeux video de simulation "ouverts" que je connais (OR, TrainZ, ETS2, OMSI, FS,FSX), il me semble qu'il n'y en a aucun, pour l'instant, qui rassemble toutes les qualités pour permettre une réelle créativité dans la construction de paysages "réalistes" : la relative simplicité et fiabilité de l'éditeur de scène de RW/TS20xx et le rendu réaliste des détails du terrain, de la végétation, de l'eau, des ombres portées et de l'éclairement en général y sont pour beaucoup!

Du point de vue de paysage, RW/TS20xx c'est mieux !

Pour être complet, il faut aussi dire un mot de Microsoft Train Simulator 2 qui par deux fois avait été annoncé puis annulé. Une première fois en 2004, puis, alors que sa sortie semblait proche, fin janvier 2009. Il semble donc définitivement abandonné.

4. OpenBVE ou OpenRails, c'est mieux ?

BVE existe depuis plus longtemps que MSTS. Développé par un japonais, c'est un simulateur de conduite ferroviaire gratuit qui, avec les progrès des cartes graphiques, dispose d'un rendu graphique qui s'améliore au fil des différentes versions. S'appuyant sur la même idée qui privilégie la conduite en cabine respectant la signalisation plutôt que la restitution fidèle du paysage et des autres éléments extérieurs, un groupe d'amateurs développe OpenBVE qui est un programme qui n'utilise aucun des modules du BVE d'origine mais exploite les fichiers Trains et voies construits pour BVE. Ce programme est développé sous licence libre avec source disponible. Il semblait aller assez loin pour le rendu graphique mais est maintenant abandonné.
Site
http://railsimroutes.net/

Selon le même principe qui est de proposer un logiciel entièrement nouveau mais capable d'exploiter les données du programme original en levant certaines contraintes, est apparu en 2010, OpenRails, logiciel libre et gratuit, qui est capable d'exploiter les fichiers "itinéraires" et "trains" de MSTS. Sa version 1 d'octobre 2014 est déjà assez complète pour mettre en valeur ses progrès fonctionnels oute ses qualités graphiques par rapport au MSTS d'origine. Il est toujours en évolution fin 2015 et il est une aubaine pour les développeurs amateurs d'add-ons MSTS. OUI, OpenRails c'est mieux que MSTS : je ne saurais trop que vous le conseiller une fois MSTS installé !
Site http://www.openrails.org/

L'installation et le lancement de Train Simulator

  1. En cours d'installation, il y a un message d'erreur de lecture du CD

Attention n'utilisez pas des CD recopiés : c'est interdit et vous allez au devant de soucis interminables. Achetez la version originale : s'il y a un problème sur les CD, faites constater l'anomalie par le vendeur qui doit vous faire l'échange s'il y a ce défaut caché. Si les mêmes CD s'installent normalement sur une machine propre, c'est que l'espace disque (dont la mémoire virtuelle) est trop limité. Un avis est publié sur le Forum technique Microsoft.

  2. L'installation personnalisée est-elle conseillée sur une petite machine ?

Je ne le conseille pas car vous allez vite vous apercevoir que vous avez besoin de tous les itinéraires et de tous les matériels qui sont sur les CD originaux.

  3. MSTS ne démarre pas, il y a un écran noir : c'est nul !

Il est toujours curieux de lire un avis très tranché et pas toujours fondé sur un logiciel très récent. Des bugs il y en a, mais compte tenu des performances demandées ce n'est pas si mal. Ne gâchons pas notre plaisir! Ayant dépanné des utilisateurs de MSTS sur plusieurs machines, j'ai constaté qu'il fallait non pas une machine super puissante mais un système très bien mis d'aplomb, sinon ça ne pardonne pas. C'est en général la compatibilité entre la carte graphique et DirectX 8.0 qui est en cause... ça plante sans donner beaucoup d'explications.
Pour contourner ces problèmes, Kuju donne la possibilité de fonctionner en mode dégradé : soit en diminuant
les détails affichés, soit en démarrant avec "Outil de dépannage" de MSTS et en cochant les cases d'options. L'affichage des caténaires, des ombres dynamiques et la neige sont presque toujours sources d'ennui. Positionner les options en conséquence et ça marche très souvent.
Il se trouve que depuis la sortie de MSTS, bien des amateurs réussissent à le faire marcher et à développer autour des dizaines d'itinéraires et des centaines de matériels...

  4. MSTS démarre en résolution 640x480 alors que j'ai une résolution d'écran bien supérieure

Oui, MSTS décide lui-même de la configuration graphique utilisable. Vous pouvez en changer dans les options d'affichage. Vous pouvez aussi forcer une configuration 800x600 en modifiant la valeur de la directive MAXRES ( ) dans le fichier "MDRIVERS.DAT" trouvé dans le répertoire d'installation.

  5. L'affichage est grossier, toutes les arêtes sont en escalier

C'est ce que l'on appelle de "l'aliasing" visible sur grand écran lorsque la résolution a été forcée à 640x480 ou 800x600. Si votre carte graphique est récente elle sait faire de l'anti-aliasing qu'il va falloir positionner à la main car MSTS n'a pas su le faire. Aller dans les propriétés avancées de la carte graphique et vous aurez sans doute à cocher "anti-aliasing 2x2 ou 4x4" qui est le nombre de pixels lissés. 2x2 suffit en général mais le travail demandé à la carte va ralentir la fréquence des images.

  6. MSTS se bloque au bout de quelques secondes

Ce n'est pas mauvais signe (voir les solutions du point 3): il va falloir dégrader encore l'affichage et surtout le son ! Diminuer à la moitié l'accélération matérielle de la carte son. Et redémarrez...

  7. MSTS démarre mais il envoie des messages d'erreur ou se plante

Lorsque l'on lance MSTS, il commence par examiner toute la hiérarchie de ses fichiers. Il tolère mal une incohérence comme l'absence d'un matériel demandé par une rame ou une activité et renvoie un message d'erreur assez hermétique : en général cela provient de mauvaises installations ou de désinstallations de matériels ou de lignes. Lisez attentivement la référence manquante et je vous conseille de tracer toutes les actions faites pour pouvoir maintenir une configuration des fichiers matériels propre.
Parfois il se plante plus gravement sur une simple erreur de syntaxe de fichiers créés : cela arrive aux créateurs...

  8. MSTS me demande le CD1 pour pouvoir jouer

Oui, c'est le "progrès" anti-piratage : alors que la version initiale de Train Simulator ne le demandait pas, celle vendue depuis novembre 2002 (pack genre DVD) comporte cette procédure qui est corrigée en appliquant la mise à jour 1.4 disponible sur le site Microsoft ou Obo-MSTS.

C'est bon, ça roule, mais...

  1. Je ne trouve pas de mode d'emploi de MSTS, surtout pour ajouter des itinéraires et des matériels

Lisez d'abord soigneusement les rubriques d'aide de MSTS accessibles par la touche F1. Elles risquent de ne pas répondre à toutes vos questions. Mais depuis février 2004, il existe le très complet GUIDE MSTS (pour les débutants et les autres) réalisé par Vincent Billette et disponible à l'adresse suivante http://www.activitysimulatorworld.net/Les_cours/Guide%20MTS.pdf   Je vous le recommande! Bonne lecture.

  2. Je trouve que le logo Kuju rallonge le lancement

Pour accélérer le lancement de MSTS, vous pouvez désactiver la séquence du logo KUJU : il suffit d'enlever ou de renommer le fichier "startup.mpg" du dossier GLOBAL de Train Simulator.

  3. Je n'arrive plus à utiliser normalement ma souris et certaines touches ont l'air inefficaces

Vous êtes sûrement en option "Commandes de base" où seules les touches Z,S,Q,D sont actives... Allez sur l'écran "Options" puis "Général" et décochez la case "Commandes de base". Ça doit marcher.

  4. Comment faire des vues d'écran

Si au cours du jeu vous appuyez sur "Impr écran" vous trouverez dans le dossier d'installation de MSTS autant de fichiers nommés scrgrb0.pcx, scrgrb1.pcx, scrgrb2.pcx... À chaque lancement de MSTS la renumérotation recommence à 0, donc les anciennes prises de vue sont écrasées.
Si les positions de prises de vue ne vous plaisent pas avec les touches 2 et 3, vous pouvez modifier le point visé: CTRL-Shift-9 et ensuite touche droite de la souris. Exercez-vous : résultats intéressants.

  5. J'ai téléchargé sur Internet un nouveau matériel et je ne le vois pas dans le sélecteur

Pour pouvoir conduire un nouveau matériel, il faut l'avoir installé dans le dossier
\Program Files\Train Simulator\Trains\Trainset. Pour cela, si le matériel se présente sous forme d'une archive Zip, regardez bien son contenu avant de désarchiver. Pour pouvoir ensuite l'utiliser il faut avoir construit une rame (appelé Consist dans le jargon anglais de MSTS et qui est décrite dans un fichier nommé nnn.con dans le dossier Trains\Consists) qui le contient (même si c'est une locomotive seule) : souvent l'archive Zip du matériel comporte un mode d'emploi et un exemple de "Consist". Sinon il faut utiliser l'éditeur de modes où est caché l'éditeur de rames. Il existe deux outils plus complets et indépendants qui vérifient tous les fichiers matériel : Conbuilder en anglais et Convoi en français que je vous recommande.

Tout cela est depuis février 2004 très bien expliqué dans le GUIDE MSTS cité plus haut et disponible à l'adresse suivante http://www.activitysimulatorworld.net/Les_cours/Guide%20MTS.pdf

  6.  J'ai vu que des fichiers "consists" sont en texte lisible. Quand je les modifie, ils ne sont plus reconnus.

Attention, tous les fichiers texte de MSTS sont en format Unicode. Il faut les éditer avec un éditeur de texte compatible Unicode comme WordPad (et non NotePad), ConText, Notepad++, etc... et bien les sauver en format UNICODE en s'assurant que le suffixe est resté identique (.con, .sd, .eng, etc...)

  7. Je voudrais faire un itinéraire. Comment m'y prendre ?

C'est un projet à part entière qui demande du temps et du soin. En achetant MSTS vous avez sur les CD l'outil logiciel de base pour cela : l'éditeur de "routes". Il faut bien comprendre la logique de cet éditeur d'itinéraires qui est un programme qui n'est pas très au point et aussi avoir bien préparé ce que l'on veut faire avant : avoir des cartes précises si l'on veut représenter un lieu réel par exemple. Il faut aussi s'exercer en faisant une voie simple avec un aiguillage par exemple. C'est un sujet qui est bien traité sur d'autres sites (celui de Pk284 par exemple et les itinéraires sur Funtrain).

Le livre "Train Simulator" (paru en 2001 chez Micro-Application ref.3387) explique assez bien le sujet. C'est la traduction française du livre de Michael Vone (auteur des routes Clifhanger, Port Hogden et Albula) qui était autrefois disponible chez Abacus. Dans l'original, les illustrations sont imprimées en couleurs, donc plus lisibles !

Il existe aussi beaucoup de très beaux itinéraires bien réalisés à télécharger gratuitement sur Internet : l'itinéraire de l'Étoile de Savoie fut l'un des premiers itinéraires français fidèlement reproduit, mais il y en a maintenant beaucoup d'autres depuis la ligne du Morvan (LDM) jusqu'au réseau du métro parisien en passant par la LGV Méditerranée, la ligne Grand Est et la ligne du PLM. Visitez à ce sujet le site Funtrain qui répertorie la majorité des lignes réalisées par des auteurs français.

  8. Je voudrais faire des wagons et des locomotives

C'est justement l'objet de ce site que d'essayer d'expliquer comment s'y prendre. Si vous n'avez jamais manipulé de logiciel qui prépare des scènes en 3 dimensions avec des couleurs et des lumières, il faudra apprendre progressivement avec des objets simples et choisir un bon logiciel. Sinon vous pouvez commencer par comprendre comment on peut modifier la peinture (faire une redécoration ou un "re-skinn") de modèles qui existent déjà. Dans ce cas outre l'utilitaire TGATool2, il faut seulement un logiciel de retouche d'images comme PhotoShop, PaintShopPro ou même The Gimp (gratuit et très complet) et beaucoup de soins.
Suivez donc ma rubrique "
Modélisation".

  9. Je ne trouve pas "Train Simulateur Editeur et Outils"

Une installation standard de MSTS doit avoir placé dans le menu "Démarrer" les différentes options de lancement : Train Simulateur, Editeurs et Outils et Désinstallation. Sinon il s'est passé quelque chose d'anormal. Mais pas de panique: le programme Editeurs et Outils se lance comme le simulateur (exécutable launcher.exe) mais avec l'option "-runeditor". Voyez le détail du raccourci correct que vous pouvez reconstruire vous-même.

 10. La simulation de MSTS est-elle réaliste ?

MSTS est d'abord un jeu et non un simulateur professionnel. Il y a dedans beaucoup de possibilités pour approcher le comportement des matériels réels. Un certain nombre de paramètres semblent faux (exemple des inerties et des forces de frottement) mais ils peuvent être ajustés dans les fichiers .ENG et la communauté est là pour proposer des corrections. Pour certains matériels de fonctionnement réel trop complexe ces paramètres ne suffiront pas...

Un gros défaut de réalisme de MSTS est qu'il n'y a jamais de dévers sur les voies : les trains roulent "à plat", les traverses étant toujours horizontales. C'est très choquant pour les spécialistes, mais cela simplifie ce que l'on appelle dans le logiciel "le suivi de terrain" (ici "de voie") et également la construction des voies.

Un autre défaut pour l'ambiance est l'absence totale d'humanoïdes soit sur les quais, soit dans les trains. Mais peu à peu, il en apparaît en tant que modèles à installer dans les itinéraires...

Malgré tout ça, MSTS est un jeu superbe pour qui aime les trains ! Amusez vous bien.

 11. Je veux faire un site web perso sur MSTS

C'est une très bonne idée et lorsque l'on a une passion, c'est normal de vouloir la faire connaître et la partager. Mais au delà des problèmes techniques de réalisation, d'hébergement et de référencement, il y a plusieurs questions auxquelles il faut répondre avant de se lancer dans cette aventure : pourquoi le faire et quel va être le contenu ? Qu'ai-je à dire que je n'ai pas trouvé sur les sites déjà existants ? Sur quel sujet mon site va-t-il se distinguer des autres ? Vais-je avoir le temps et la matière pour l'enrichir et le mettre à jour ?

Publier sur Internet, c'est agir en public et cela implique le respect de règles (la netétiquette) et de lois sur les publications et droits d'auteur qu'il faut avoir bien lu et compris pour éviter les ennuis ultérieurs. Lisez au moins ma page sur les droits d'auteur.

Si vous vous astreignez à ne publier que des documents, modèles et dessins dont vous êtes l'auteur incontesté, il n'y aura pas de problèmes. Ce sont toujours ceux-là qui sont les plus intéressants et si tous les sites web persos respectaient parfaitement cette règle, cela ferait sûrement un peu le ménage...

Si vous faites des pages de "download" ne chargez jamais de fichiers modèles sur votre site si vous n'avez pas l'autorisation de l'auteur du modèle. C'est la même chose pour une redécoration. Mais vous pouvez par contre mettre un lien direct vers le fichier original sur le site de l'auteur : c'est légal, beaucoup plus logique et cela évite de gaspiller l'espace disque de votre hébergeur. Bien sûr cela nécessite de vérifier régulièrement les liens, mais là aussi vous pouvez dialoguer avec l'auteur en lui demandant de ne pas trop modifier l'organisation de son site.

12. Le "BinPatch", qu'est-ce que c'est ?

En analysant de façon approfondie Train Simulator, un passionné tchèque a réussi à ajouter un certain nombre de fonctionnalités intéressantes à MSTS : Changement de cabine sur une motrice ou sur une rame, gestion de vues voyageur multiples dans une rame, vue cabine "de nuit" dynamique, animation sélective des portes et des pantographes, etc... Pour cela, il faut "patcher" l'exécutable grâce à ce fameux fichier MSTSBin encore appelé BinPatch mais aussi faire subir quelques modifications aux matériels utilisés pour bénéficier de ces fonctions. Tout est très bien expliqué sur le forum d'ActivitySimulatorWorld. Indéniablement, cela a donné un "coup de jeune" à MSTS !
Haut de page

 © 2002-2016 - PG - Mise à jour 7 janvier 2016